21 décembre 2006

Les brocantes du Berry

 

Parfois sur les brocantes, l’acheteur et le vendeur peinent à s’accorder. Un dimanche matin, le vendeur, un peu ronchon, pas tout à fait réveillé, met en place son étal. Il met bien en valeur ce vieux lot d’anciens exemplaires de la Nouvelle République, dont il espère tirer un bon prix.
Les premiers clients arrivent, les autres défileront jusqu’au soir. Un client s’approche.
Mais surprise !!! Le client ne veut pas des exemplaires de l’illustre journal régional. Il veut la boite qui sert à entasser toutes ses vieilles coupures.
Encore, un client empêcheur de tourner en rond !!! Vivement ce soir que l’on range le tout et retourne à la maison.

RI290_SLtCailloux_CantineMilitaire
La malle du Sous-lieutenant Cailloux du 290e RI de la 20e Cie

Merci à Michael pour cette anecdote et pour sa trouvaille
 

Posté par Indre1418 à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :