"Au cours de mon séjour dans le secteur de la route 44 j'ai pu examiner à loisir la portion du terrain d'attaque qui s'y trouvait.
La première ligne allemande passait à l'Ouest de la route 44, et la deuxième à l'Est. Les Allemands y avaient construit des abris profonds comme celui du point 7.707, qui pouvaient recevoir d'assez gros effectifs. Dans la tranchée ils avaient établi d'assez nombreux blockaus en ciment armé, pour mitrailleuses et guetteurs
Notre tir de préparation était bien fait. Il était limité nettement aux tranchées à enlever, comme en Artois et en Champagne. Les abris bétonnés pour mitrailleuses avaient été soulevés par nos gros obus et projetés hors de la tranchée, où il ne devait certainement pas faire bon. Les abris souterrains par contre sont restés intacts. Peut-être que notre artillerie ne les connaissait pas. Les tranchées de deuxièmes lignes ont été beaucoup moins maltraitées. Elles paraissaient même ne pas avoir souffert du tout. Dans ces tranchées il n'y avait pas d'abris. C'est sur le terrain plat entre les deux lignes opposées, françaises et allemandes, qu'eût lieu notre première attaque par les tanks. Elle n'a pas réussi. Les pauvres chars gisaient là dans la plaine après qu'ils eûrent pris feu sous les obus allemands. D'après ce que j'ai vu, un seul tank a atteint la première tranchée allemande. Tous les autres étaient échelonnés entre cette tranchée et le centre Marceau, comme dans un peloton de coureurs, le plus grand nombre étant en tête. Un des derniers était resté en panne juste au-dessus du P.C. Marceau, et près de lui gisait un canon de 75. D'autres pièces de 75 et des cadavres de chevaux étaient couchés sur le terrain derrière le groupe des tanks les plus avancés. Les chars qui étaient de forte taille formaient des masses très visibles au milieu de la plaine. Les Allemands ne s'en occupaient plus, du moment qu'ils avaient flambé, ils étaient bien certains qu'ils ne bougeraient plus."

AttaqueChars1917

AttaqueChars1917_2

Sources: Colonel Eggespieler - Un régiment de réserve du Berry - le 290e RI