Toujours dans mes cartes postales anciennes, je viens de faire une petite trouvaille [Message d'origine datant de 2008]
Alors que je pensais avoir la série complète, je viens de trouver récemment une nouvelle carte qui m'était inconnue et au combien intéressante, car pour une fois, il est possible de la commenter, de la compléter.

Pour la série complète voir: ICI

Jette

Jette_3

 

La sépulture du premier plan est celle du Commandant Jette de l'Etat-major de la 17e DI. Les autres sont celles de soldats du 90e RI

 

DI017_TH_Jette   DI017_MPLF_JetteMarieEtienneHenri
Sources: Tableau d'Honneur - L'Illustration  / Sources: Mémoires des Hommes

On notera l'erreur de date de décès sur le Tableau d'Honneur de l'Illustration, il faut lire 1914 et non 1915 (coquille de l'imprimeur).

CaptureAD86_Jette
Sa fiche matricule aux AD86

 

Voici comment le JMO rapportait les faits:

7 septembre – Le 1° bataillon s’établit sur la ligne droit Ferme Grand ferme de Morains le Petit, 3° bataillon au Nord de Bannes, 2° bataillon en réserve au NE du mont Août. La préparation du combat est faite par l’ennemi au moyen d’une canonnade intense qui dure de 9 H du matin à 8 H du soir . Le bataillon établi devant Bannes conserve ses positions avec peiner. Le 1° bataillon subit des pertes sérieuses dans ses tranchées. Le 3° bataillon (Cdt Reynes) après une attaque de nuit à 16 H 25 sur Aulnizeux où il rencontre une résistance acharnée de la garde prussienne. Par trois fois nos troupes se lancent à la baïonnette dans les rues du village dont une partie est incendiée. Le Cdt Regné est blessé à la tête et le Cdt Jette, Chef d’Etat Major de leur Division, qui avait rassemblé à son commandement les sections de différentes compagnies, est frappé mortellement en les menant au combat. Aulnizeux n’en reste pas moins aux mains de l’ennemi.

 


 

Actualisation mars 2017

Un peu plus de cent plus tard, par le biais d'une discussion sur les sépultures de ces journées de septembre 1914 via le forum Pages1418, Jean Luc, un correspondant spécialiste du secteur me fait parvenir un cliché qui vient compléter cet article:

100 ans plus tard, même si elle menace ruine, la batisse qui se trouve sur la carte présentée ci-dessus existe toujours:

 

DSCF08111
Merci à Jean Luc (Artiflot02) pour le cliché

Le champ par devant le bâti est maintenant retourné à un usage agricole, malheureusement, le lieu des sépultures actuelles est inconnu.

Furent-elles rapatrié au pays par les familles ou bien furent-elles regroupées dans des nécropoles ou cimetières proches?