Voici un petit texte trouvé dans les délibérations du conseil général de l'Indre de l'année 1878. Il nous permet de mieux se représenter nos aieux et notamment ceux qui furent envoyés dans la réserve de territoriale.
Ils furent entre autres, la cinquantaine passée, en 1914, les Gardes Voies et Communications (GVC) qui gardèrent les routes du département et autres passages à niveau.

ScreenShot002

RECRUTEMENT
Classe de 1877
Les opérations pour la classe de 1877 ont été effectuées dans le plus grand ordre.
Neuf jeunes gens omis des classes 1869, 1873, 1874 et 1876 ont participé au tirage au sort de la classe de 1877.
Deux jeunes gens ont été déférés aux tribunaux comme prévenus de mutilation volontaire dans le but de ses soustraire au service. L'un a été condamné à deux mois; il sera, à l'expiration de sa peine, mis à la disposition de l'autorité militaire. Pour l'autre, le jugement n'a pas encore été rendu.
Le nombre des inscrits de la classe 1877 est inférieur de 165 à celui de l'année dernière et s'élève à 2176.
Sur ces 2176 jeunes gens,
3 ont été rayés pour cause de décès;
1160 ont été compris sur la première partie de la liste de recutement cantonal (propres au service);
331 sur la deuxième partie (dispensés en vertu de l'article 17 de la loi du 27 juillet 1872);
131 sur la troisième partie (engagés volontaires et dispensés en vertu de l'article 20);
115 sur la quatrième partie (classés dans le service auxiliaire);
300 sur la cinquième partie (ajournés à un nouvel examen);
139 ont été exemptés pour infirmités.
La moyenne de la taille des jeunes gens est de 1m 64
Le relevé des listes de tirage fait connaitre que sur 2176 jeunes gens maintenus sur ces listes
704 ne savent ni lire ni écrire;
13 savent lire seulement;
109 savent lire et écrire;, écrire et compter
9 sont bacheliers;
Et que pour 47 on n'a pas pu vérifier le degré d'instruction.

Ajournés de la classe 1876
Sur 259 jeunes gens de la classe 1876 ajournés à un an en 1877,
102 ont été reconnus propres au service et inscrits sur la première partie de la liste du recrutement cantonal;
26 ont été dispensés de service actif en temps de paix et inscrit sur la deuxième partie;
22 ont été classés dans le service auxiliaire;
95 ont été l'objet d'un nouvel ajournement;
Et 14 ont été reconnus impropres au service.

Ajournés de la classe 1875
98 jeunes de cette classe avaient été, en 1877, ajournés pour la deuxième et dernière fois.
Sur ce nombre, 35 ont été reconnus propres au service;
2 ont été dispensés en vertu de l'article 17 de la loi du 27 juillet 1872;
22 ont été classés dans le service auxiliaire;
et 28 ont été déclarés impropres au service militaire.

Soutien de familles
Le conseil de révision, lors des opérations de la classe 1877, s'étant fait rendre compte, ainsi que le prescrivent les instructions de M. le Ministre de la Guerre, de la situation des jeunes gens des classes précédentes maissés dans leurs foyers comme soutien de famille. Ayant reconnu que pour un certain nombre les motifs qui les avaient fait dispenser à ce titre n'existaient plus, il a ordonné des enquêtes de gendarmerie afin d'obtenir des renseignements complémentaires.
Ces enquêtes seront ultérieurement mises sous les yeux du Conseil de révision qui, selon le cas, maintiendra ou révoquera la dispense accordée en vertu de l'article 22 de la loi du 27 juillet 1872.


Source: GALLICA Conseil Général du département de l'Indre Rapport de m. le Préfet et procès verbal - 1878