S'intéresser à la première guerre mondiale dans le département de l'Indre est louable en soi, c'est d'ailleurs le but de ce blog. Mais cette histoire n'est pas que celle de la ligne de front où l'on peut suivre les régiments du département. Ce n'est pas qu'histoire de monuments aux morts, de fêtes patriotiques.

Il est tout un pan de la vie du département que l'on oublie, mais qui est essentiel: La vie écononique et plus précisement celle des entreprises du département. Intrenet (Internet, merci MM) permet d'accèder à des ressources documentaires peu connues.

Sur le site de la Bibliothèque Nationale de France (Gallica), il est possible de consulter les compte-rendus de la Chambre de Commerce de l'Indre (de 1900 à 1939) soit 123 fascicules.

Au fil de la lecture, on y parle d'exportation vers la Russie, d'importation depuis Salonique, mais aussi plus révélateur de "caisse de secours pour les blessés, de "mobilisation", de "restrication d'éclairage", de "disette du sel". On y parle même d'espionnage industriel.

A découvrir: http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6240443x/f6.image.r=chambre%20commerce%20indre.langF