Ce jour, le 2 avril 1915, le 90e RI quitte les Flandres et les 1ères lignes de Zillebeke, il est remplacé par les troupes britanniques.
Voici ce qu'en rapporte le capitaine Carpentier:

2 avril - Nous devons être relevés par les Anglais. Les Allemands n'en ignorent rien d'ailleurs. Ce matin un écriteau sortait de leur tranchée avec ces mots: "A quand la relève des Anglais?" A minuit la compagnie anglaise qui doit me relever arrive derrière un  interprète.
Le lieutenant qui la commande, un splendide gaillard, extrèmement chic, parait moins étonné de l'extrème simplicité de mon gourbi que de l'apparence brousailleuse du commandant de compagnie, moi-même. Depuis sept jours dans ce trou, sans soins de propreté, avec une capote dans l'état où les tranchées de l'Yser nous les mettaient, je devais évidemment avoir plutôt l'air d'un bandit de grand chemin que d'un officier de l'armé française. Nous nous entendimes d'ailleurs fort bien; il parlait très correctement français.

Sélection_036
La relève au 268ème RI, en mai 1915 - Secteur Het-Sas

Ses hommes sont éreintés. Il y a de quoi. Ils ne seront pas ravitaillés d'ici quatre jours, aussi apportent-ils munitions et victuailles pour ce laps de temps. Ils sont d'ailleurs fort bien équipés. Je leur ai laissé un sergent pour vingt-quatre heures de façon à leur faire connaitre le secteur.

Lorsque les Allemands, le lendemain, s'aperçurent de la substitution, ils dirigèrent sur les nouveaux occupants un violent tir de bienvenue. Obus, minenwerfer, rien n'y manqua.

Le 90ème RI fut alors dirigé progressivement vers Loos en Gohelle où il participera à l'attaque du 9 mai 1915, au sein de la 17e Division.

Source témoignage: Général Marcel Carpentier - Un cyrard au feu - Berger-Levrault 1963
Source iconographique: Albums du Lieutenant Jabien -268ème RI - Collection de l'auteur