01 janvier 2005

Il y a cinq mois déjà

En ce 1er janvier, il y avait cinq mois à peine que le 290e RI avait quitté Châteauroux. Son départ s'était fait dans la liesse le soir du 9 août 1914, comme celui du regiment frère, le 90e RI, quelques jours plus tôt.

Voici ce qu'en rapporta le colonel Eggenspieler dans son ouvrage "Un régiment de Réserve en Berry" (Bourdier 1932)

"Le Départ.

Pendant que les préparatifs s'accomplissaient, l'atmosphère de Châteauroux restait enfiévrée. Un jour, il se produisit un brouhaha, une bousculade. On entendit des cris, et des coups furent échangés. C'était un député pacifiste auquel les Berrichons faisaient un brin de conduite.

Tout cela a duré longtemps, sept jours pleins, du 2 au 9 août. Dans la soirée du 9, la cour de la caserne était embrasée par les feux d'acétylène. Le régiment était rangé comme pour la parade. Il n'y avait pas un manquant. Le Berrichon aime le pinard, mais dans les grandes circonstances il sait se tenir. Une allocution brève, simple, mais vibrante du Colonel. Les clairons sonnèrent «aux Champs » et le drapeau se déploya aux mains du Lieutenant de Tarlé. L'instant était solennel. Un ordre bref et le régiment s'ébranla. Il traversa la ville, accompagné par la population. A la gare, l'embarquement s'accomplit sans trop de désordre, malgré la foule. Il fut formé deux échelons.

Le premier comprenait :

L'Etat-major ; le 5e Bataillon ; la 1ère section de Mitrailleuses

Le deuxième comprenait :

Le 6e Bataillon et la 2e section de mitrailleuses

Au total, il a été embarqué 38 Officiers, 2171 hommes et 124 animaux".

Voici ce qu'aurait pu donner ce départ:

Posté par Indre1418 à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


31 décembre 2004

Fin d'année

En ce jour du 31 décembre 1914, les unités du 9e CA sont toujours dans le secteur de Zonnebeke.

Louis BARNAGAUD et Louis ROBIN du 90e RI sont tombés sur le champ de bataille du Nord-Est d'Ypres. Le même sort devait concerner ARNAULT Auguste, BERGEAULT Alphonse, MATHERON Louis au sein du 268e RI.

Pendant ce temps, le 2e classe Ernest PHILIPPON du 90e et le sergent Louis BRET du 290e décédaient à l'hôpital d'Abbeville (80) pour le premier et à celui d'Airvault (79) pour le second.

Le sergent BRET était originaire d'Orsennes à quelques kilomètres de mon village d'origine. On peut facilement imaginer, qu'en tant que "pays", il ait connu Lucien BESSONNEAU. Louis BRET est mort des suites de "maladie contractee contractee au front", comment pouvait-il en être autrement au vu des conditions de vie dans les zones de combats?

Louis BARNAGAUD repose maintenant en paix à la nécropole Notre Dame de Lorette (Carre 13 Rg 5 n°2536).

Posté par Indre1418 à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 décembre 2004

Le jour J

Bonsoir
Sonnez trompettes, résonnez tambours
Voici le jour de l'inauguration de mon blog

Permettez moi de vous présenter la "cause" de ma passion pour ce terrible événement que fût la première guerre mondiale.
Lucien Bessonneau, modeste maçon parisien originaire de l'Indre, comme bien d'autres, partit un jour ensoleillé de début août 1914. Et comme bien d'autres, il ne devait jamais revenir.
Etant le seul mort de la famille, dans ce sinistre conflit, il avait pour moi une aura de mystère, Aucun monument aux morts ne porte son nom. La tradition familiale le disait mort à Verdun, mais personne ne pouvait m'en dire plus. Seules quelques photos de son service à Tours au 66e RI et deux lettres malhabiles à mon arrière grand-mère constituaient la trace que j'avais de lui.
Depuis pas mal d'années je me faisais généalogiste, mais lassé de compiler des listes de noms, il y a quelques temps je décidai de connaître le fin mot de l'histoire. Une visite au CARAN me permit de connaître les infos tant recherchées.

Lucien Jean Baptiste Bessonneau était disparu corps et âme le 3 décembre 1914 au sein du 290e RI, dans la boue des Flandres, à Zonnebeke plus précisément.

L'envie d'en apprendre plus me poussa à dévorer de nombreux ouvrages et à découvrir un conflit que je croyais connaître. De fil en aiguille, je m'intéressais donc aux régiments d'infanterie du département de l'Indre.

Sa fiche sur "Mémoires des Hommes"

 

 

Posté par Indre1418 à 20:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,