07 novembre 2016

A Fred, mon alter ego de la Vienne

Aujourd'hui est un jour malheureux pour moi. J'apprend une triste nouvelle, la disparition de Fred Coussay. Certains le connaissent, d'autres ne connaissent que le fruit de son travail, peut-être ignoriez vous son existence, mais croyez moi, mon blog ne pourrait exister sans la communauté historienne dont Fred faisait pleinement partie.

Capture

Jamais, je n'aurais cru un jour devoir faire un tel message.

J'ai une pensée fraternelle pour Fred, qui est décédé ces jours derniers.
Repose en paix.

Indre1418 et moi même sommes en deuil, nous avons perdu notre alter ego.

 

Pensées affectueuses pour Stéphanie et les enfants.

Posté par Indre1418 à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 mai 2016

J'ai simplement honte #Centenaire1418 [Réactualisé]

La nouvelle est tombée récemment, le 29 mai 2016, un grand concert gratuit sera donné à Verdun pour clore les commémorations du Centenaire de la Bataille de Verdun.
Je n'ai jamais compris le pourquoi du choix de cette date, si ce n'est de se souvenir de celui de 1966, mais là n'est pas le plus important. La présence d'un grand concert festif me gêne. Ce n'est ni le lieu ni la date, facheuse décision.

Que dire, si ce n'est la honte ressentie devant de telles décisions.
Un concert pour clore les commémorations du centenaire de la bataille de Verdun, le 29 mai 2016, là où tant de soldats ont fait le don de leur vie. Quelle incongruité et d'ailleurs quelque soit l'artiste.
Honte à la ville de Verdun, aux élus locaux et nationaux, aux organismes officiels qui ont validés plus ou moins directement ce choix.

Honte à ceux pour qui le refus de ce concert est assimilable à une approbation des idées d’extrême droite. C'est un amalgame uniquement valable pour ceux qui ne peuvent tenir leurs arguments.
La défense du souvenir de nos anciens n'est pas liée à une idéologie quelle qu’elle soit (a fortiori quand celle-ci propage la haine de l'autre)

Personnellement, à compter du 29 mai, je me retire de toute activité liée à ce centenaire (Je suis membre du comité départemental du centenaire de l'Indre). je continuerai donc ma route historienne de mon côté, cela ne changera pas la face de l'univers, mais j'aurai la conscience tranquille.


Réactualisation 13/05/2016 15h00:

Au lendemain de ce message, nous apprenons que le concert est finalement annulé. Ce qui était prévisible est finalement arrivé, un déferlement de haine s'est propagé sur le net. Je le déplore et bien évidemment condamne ces faits.
Du haut de leur tour, nos édiles n'ont pas su prévoir que la "fachosphère" n'attendait que cela pour déferler.

Nos anciens tombés à Verdun et ceux qui en revinrent, ne méritaient pas cela, eux qui donnèrent leur vie. Qu'ils viennent de France, de Navarre, du Sénagal ou du Maroc, ils auraient mérité meilleur souvenir que celui donné ces derniers jours, juste du respect et du recueillement.

 


 

 

StephanAgosto1

StephanAgosto2

StephanAgosto3

StephanAgosto4

Merci à Stephan pour les illustrations

Posté par Indre1418 à 15:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

13 décembre 2015

Les soldats de l'Indre 1914-1918

Depuis plusieurs jours, j'ai entrepris de créer un nouveau blog complémentaire de celui-ci afin de présenter la liste des soldats indriens définie dans le message "Combien de soldats de l’Indre sont morts pendant le conflit 1914/1918?"

Bien évidemment cela se fera dans la durée jusqu'en 1918, voir au delà, car le nombre impose de faire cela fiche par fiche. Je vous propose donc de découvrir le nouveau blog consacré aux Soldats de l'Indre, au fil des jours qui passent, il y a 100 ans.

http://indre1418soldats.canalblog.com/

Capture

Pour l'instant, seuls les soldats de 1914 et 1915 sont saisis (lettre D en cours). Patience.

Posté par Indre1418 à 13:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

09 juin 2015

Le drapeau du 90e RI est de retour à la caserne Bertrand

Avec un peu de retard et grace à la vigilance d'Huguette, je tenais à vous faire part du retour du drapeau du 90e RI, à la caserne Bertrand. L'emblême du régiment a été remis à l'amicale des anciens du régiment. Certes, il s'agit d'une copie car l'original n'est plus en l'état d'être sorti des réserves du Service Historique de la Défense, mais malgré cela c'est malgré tout un moment important à qui s'intéresse au régiment castelroussin.
Je n'ai pas pu me rendre à cette cérémonie, n'ayant pas été prévenu, mais je transmet ci dessous le report effectué par la Nouvelle République de l'Indre:

90 e régiment d'infanterie : un nouveau drapeau

CaptureJC
Le drapeau du 90e RI, la garde et le chef de corps, en 1904

Un autre regret, celui de ne point avoir pu voir cet emblème lors de la journée du 9 mai dans le secteur de Loos en Gohelle, où seuls quelques berrichons (des familles) furent présents.

Posté par Indre1418 à 20:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mai 2015

9 mai 1915-2015. De retour d'Artois

Faire un séjour en Artois, pour le passionné que je suis, c’est toujours un plaisir, et comme j’étais déjà venu en 2006 avec ma petite famille, je savais déjà ce qui m’attendait, mais il y a tant à découvrir. L’Artois fut une terre de souffrance pour nos soldats du 9e Corps d'Armée, ceux-ci y séjournèrent pendant de longs mois, d’avril 1915 à mars 1916.
Certes, je ne m’y rendais que pour une journée et le départ fut bien matinal, mais j’avais hâte de faire le voyage pour rendre hommage aux gars de la 17e Division d’Infanterie.

Tout d’abord, entreprendre ce voyage, c’est déjà passer par la gare du Nord et profiter de l’attente du départ pour faire un petit tour par la rue des Vinaigriers (zone de départ des taxis) pour rendre hommages aux cheminots de 14.

GareNord_20150509
Les plaques 14-18 et 39-45 de la Gare du Nord

Ensuite prenons le TGV pour Arras. Là je retrouve mes deux amis Frédéric et Thierry, spécialistes du secteur artésien. Direction maintenant Loos en Gohelle pour l’inauguration de la plaque en l’honneur des soldats de la 17e Division d’Infanterie.

En effet, en ce 9 mai 2015, l’association « Loos en Gohelle sur les traces de la Grande Guerre » a décidé de rendre hommage aux soldats qui tombèrent lors de l’attaque du 9 mai 1915. Cette association s’occupe de faire découvrir le passé de la commune de Loos qui fut si touchée et dévastée par le conflit. L’inauguration de la stèle eut donc lieue Chemin de Vermelles, à l’emplacement de ce qui fut la « Redoute de Loos » et ce en présence des autorités locales, notamment M. Jean François Caron, maire de Loos et conseiller régional. Cette stèle devrait à terme être incluse au sein d’un parcours historique qui est en projet.

Loos_9mai2015 013  Loos_9mai2015 020
La cérémonie d'inauguration de la plaque en l'honneur aux soldats de la 17e Division

Quelle émotion de se trouver là, à l'heure précise, 100 ans plus tard.
Que penser de cet effort demandé à de jeunes hommes, à des pères de familles de traverser cet espace alors bouleversé par la mitraille et les explosions, alors que je le découvrais calme et cultivé.

CaptureJC
Le secteur d'attaque de la 17e DI, vu depuis les positions allemandes de l'époque

Si vous êtes une famille d’un poilu ayant fait l’attaque du 9 mai, ou si vous êtes de passage dans le secteur, je ne peux que vous conseiller de prendre contact avec l’association, j’y ai été vraiment très bien accueilli.

http://asso.sltdlgg.pagesperso-orange.fr/pagefrance.htm

A l’issue de l’inauguration, une surprise m’attendait, à la médiathèque, une exposition avait été montée et permettait de mieux comprendre cet épisode du parcours des régiments indriens. Mais une deuxième surprise m’attendait. Sur les panneaux, figurait un patronyme qui m’est proche, du moins qui est connu en Berry. Je découvrais ainsi un panneau concernant Léon AUGRAS, un agriculteur de Maillet. Le patronyme m’est généalogiquement connu et la commune est celle dont est issue une partie de ma famille. Le summum fut de découvrir que les personnes devant ledit panneau étaient les descendants du soldat berrichon en question et plus précisement la petite-fille de Léon Augras. J’entamais alors la discussion, mais je dois reconnaitre que ma voix fut d’abord chevrotante, car j’en étais ému. Sans nous connaitre, nous nous découvrions des connaissances communes et nous échangions aussi des informations sur le parcours de Léon qui l’amena jusqu’en Artois.

CaptureJC1
Devant le panneau dédié à Léon AUGRAS, en compagnie de sa petite fille

Suite à l’inauguration, nous nous rendimes à une adresse que je conseille tant pour la qualité de sa table que pour son cadre: l’Estaminet de Lorette, sur le lieu même de la butte de Lorette.

http://www.estaminet-de-lorette.com/

Je conseille très vivement les spécialités locales et notamment la bière locale « Page 24 » qui sait si bien accompagné la carbonade.

CaptureJC3
La nécropole Notre Dame de Lorette

Après le repas, je me laissais aller à divaguer au sein de la nécropole de Lorette, au fil des sépultures à la recherche des soldats l’Indre, alors que j’étais surtout perdu dans les pensées qu’un tel lieu peut inspirer. Nous rendîmes ensuite pour admirer le récent anneau de la Mémoire qui a été installé devant la nécropole et qui à mon avis gâche le paysage que l’on avait avant depuis la nécropole sur le champ de bataille. A mon humble avis, il eut été préférable, sans en changer l’emplacement, d’enterrer un peu plus cet anneau mémoriel afin de l’intégrer un peu plus en cette terre artésienne. Oubliant le site, une fois dans l’anneau, le vertige engendré par la longue liste de noms prit place. Comment tant d’hommes vinrent mourir en ces lieux?

CaptureJC2

On regrettera cependant que les noms de ceux qui tombèrent en Flandres belge n’y figurent pas alors que certains de leurs corps furent rapatriés à Notre Dame de Lorette, mais le monument ayant été pensé par le conseil régional, on comprendra cette inopportune absence.

Au fil de l’après-midi, mes deux acolytes me firent découvrir des secteurs que je ne connaissais pas. Nous nous rendîmes au Bois en Hache, à Angres, qui sera le secteur des 268 et 290e RI, au début de l’année 1916. Je découvris ensuite les cimetières de la Tranchée de Meknés et celui d’Aix-Noulette. Là, je découvris des sépultures indriennes que je ne connaissais pas et qui sont inclues dans des cimetières gérées par les autorités britanniques. Il est toujours plaisant de se rendre dans ces cimetières anglais, surtout à l’époque où les fleurs apparaissent. De vrais jardins.

CaptureJC4
Le "Tranchée de Meknés Cemetery" où je découvris une sépulture du 90e RI que je ne connaissais pas

Nous finimes la journée par la visite de divers secteurs où les combats firent rage en ce 9 mai 1915, à Aix-Noulette, Carency, …

Je tiens vivement à remercier Frédéric et Thierry
pour m’avoir promené tout au long de cette trop courte journée.

Le temps de rentrer en Berry vint alors, mais je reviendrais ultérieurement sur ce séjour, alors dans le cadre de publications spécifiques. Rendez-vous est pris pour l'année prochaine pour la thématique liée à la défense de la Cote 304 en mai 1916, dans le secteur de Verdun.

 

Posté par Indre1418 à 21:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 décembre 2014

Bon anniversaire, 10 ans déjà

30 décembre 2004, cela fait 10 ans que je traine mes guètres dans la blogsphère 14-18

CaptureJC

Le premier message

Que de chemin parcouru

CaptureJCh
Nous pensons à vous depuis notre cagna. Pourvu qu'ils tiennent ! - Qui ça ? - Les civils !

Et n'oubliez pas que le 26 c'était l'anniversaire de de Stephan

Posté par Indre1418 à 16:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

11 octobre 2014

Fichtre, vous êtes et avez été 200.000!

Aujourd'hui, est un jour un peu spécial.
Au delà de l'inauguration de l'exposition casteroussine "L'Indre dans la Grande Guerre" à laquelle j'ai assisté ce matin et l'assemblée de la Société de Généalogie du Bas Berry de cet après-midi, ce qui au départ n'était qu'un essai entre amis a pris une tournure qui m'étonne.

En décembre 2004, il y a donc presque 10 ans, avec quelques amis, nous nous lancions dans l'aventure du Blog, un premier message lançait l'aventure Indre1418 fut alors diffusé, sans trop savoir quelle direction prendre.

540 messages plus loin, aujourd'hui, le blog vient de passer le cap des 200.000 visiteurs. Ce qui est certes peu vis à vis de sites institutionnels et de certains sites 14-18 que je considère comme références, cela reste cependant remarquable à mes yeux d'amateur, de passionné. Je ne suis pas chiffres, audiences et statistiques (du moins pas celles-là) mais cela me touche malgré tout. C'est quasiment autant que la population du département de l'Indre soit 230.175 au dernier recensement. OK, le chiffre départemental descend un peu plus tous les ans, mais quand même.

CaptureCanalBlog

Nous avions déjà eu un pic en 2008, pour les 90 ans de la fin du conflit et depuis novembre 2013, l'augmentation de l'audience liée à l'effet centenaire est aisée à visualiser.

Merci donc à vous toutes et tous, qui êtes de passage ou qui revenez régulièrement.

Mais faisons fi des statistiques et empressons-nous de vous reporter ma journée castelroussine:

Ce matin, avec mon collègue Christophe (Prof HG de mon collège), nous avons donc visité le musée Bertrand et nous nous sommes félicités de la qualité de l'exposition qui s'y tient actuellement.
Il s'agit de l'exposition qui s'est tenue à Eguzon, cet été, mais qui a été augmentée de celle liée au jumelage entre Gutersloh et Chateauroux. De nouvelles pièces récemment répertoriées (Grande collecte) complètent cette exposition que je ne saurais que conseiller.

ByxVk-mCMAAjShb

Salut et coucou spécial à mes amis de l'ASPHARESD d'Eguzon (Je pense que Karine, Jean Paul et Alain se reconnaitront)

DSC_0009
"Mon panneau préféré"

A la recherche d'un restaurant, nous sommes allés musarder dans l'ancienne mairie et actuel conservatoire municipal, pour rendre un hommage aux castelroussins morts lors du conflit.

Chateauroux 002


Combien de personnes savent que ces plaques existent? Elles mériteraient une mise en valeur plus adéquate.

Après le repas, donc je suis allé rendre visite à mes camarades de la Société de Généalogie du Bas-Berry qui exposent leurs travaux à la salle Okadim du Poinçonnet, jusqu'à la semaine prochaine.J'ai ainsi pu admirer le travail de l'association et surtout de certains bénévoles, dont les travaux sont essentiels pour la tenue de la dite exposition et aussi pour la compréhension de notre histoire commune.

Posté par Indre1418 à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 juin 2014

L'été 14 (1900 ou 2000?)

Le clin d'oeil du titre est lié bien évidemment à l'Eté 14 de Roger Martin du Gard (voir son oeuvre Les Thibault), mais aussi à cet été 2014, celui qui nous invite à fêter le Centenaire du premier.

Comme tous les ans, je ne vais pas tarder à rentrer en hibernation estivale (et oui, j'invente le concept). Je vais donc, à la fin de la semaine, me retrancher non loin des côteaux de la Boucle du Pin.

Dans les communes du département de l'Indre, j'espère que nous entendrons le tocsin résonner le 1er aout vers 16 heures et cela comme il y a 100 ans.
De plus, j'aurai l'occasion de peut-être vous voir à Eguzon, ce même jour, vers 18 heures (à confirmer). Je donnerai alors mon avant-dernière conférence sur les régiments de l'Indre.

AfficheBrulot_Eguzon

 

En parallèle, je ne peux que signaler l'expo qui se tiendra, tout l'été, au Musée de la Vallée de la Creuse:

Affiche_Eguzon_IndreEpreuveGG

N'oubliez pas non plus, le théatre à la forteresse de Cluis (Un enchantement)

6373997_orig

Posté par Indre1418 à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le Blanc en 14-18

Un nouvel arrivé dans la blogosphère: Le Blanc 1914-1918 (à travers les archives municipales)

CaptureLB1418

Souhaitons lui la bienvenue, dès son premier message et gageons que des pépites nous serons présentées. Nous en apprendrons ainsi plus sur la ville de garnison du 68ème RI.

Posté par Indre1418 à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 décembre 2013

Fichtre, 500 messages et cela fait déjà (presque) 9 ans que nous sommes ensemble

Aujourd'hui est un jour spécial pour moi, le 30 décembre 2004 commençait l'aventure du blog Indre 14-18, entre dinde et huitres, saumon ou canapés,. Cela fait donc presque 9 ans, que j'entretiens la flamme au travers de ce blog. Les recherches avaient certes commencées un peu avant.
Pour l'anecdote, j'ai gardé la trace de mes premières recherches. J'ai ainsi retrouvé un vieux mail échangé en avril 2001 avec Stephan Agosto, qui fut le premier à m'aiguiller sur le sujet, en me faisant connaitre l'ouvrage du colonel Eggenpieler, le chef de corps du 290e RI.

A raison de plusieurs messages par mois, vous avez donc sous les yeux le 500ème message.

La sauvegarde de ce blog occupe à elle seule plusieurs fichiers word et représente plus de 300 pages de lecture. Les données sur le disque dur occupent environ 189 Go de données, allant du simple cliché du front à la transcription d'un courrier, celle d'un ouvrage écrit par un témoin du 9e CA, en passant par une jolie vidéothèque. Autant dire qu'il y a des doubles sauvegardes.
Quitte à être dans les chiffres, vous êtes un peu plus de 160.000 visiteurs à avoir cliquer sur une page d'Indre 14-18. Les gros pics d'audience correspondent bien évidemment aux 11 Novembre, notamment celui de 2008 (90 ans de la fin du conflit) et 2013 (lancement du centenaire). Ceci pour moi est au delà de mes attentes et je vous en suis redevable.

MERCI

à ceux que j'ai rencontré, ceux que je continue de rencontrer et à ceux que je vais bientôt rencontrer.

Godet500e

Posté par Indre1418 à 17:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]