Il y a quelques temps déjà, sur les conseils d'un fin connaisseur des archives (M. Lucien LACOUR Merci à lui pour ses bons conseils,), je me suis rendu aux archives départementales afin de découvrir 3 dossiers en série W. Il s'agit plus précisément des dossiers concernant le retour des corps, à la suite du conflit.

L'Etat autorisa le retour des corps des défunts, depuis le front jusqu'aux communes des familles. Cette prise en charge était effectuée par l'Etat, à la demande des familles.

Pour comprendre cette opération logistique de grande envergure, je vous conseille la lecture de "Corps perdus, corps retrouvés. Trois exemples de deuils de guerre". de Stéphane Audouin Rouzeau In: Annales. Histoire, Sciences Sociales, 55e année, N. 1, 2000. pp. 47-71.

L'auteur indique que le mouvement commença à l'été 1922, cela commença bien avant, en effet entre le 16 mars 1921 et le 27 décembre 1922, ce ne sont pas moins de 1707 corps qui revinrent dans le département, par le biais de 74 convois. On trouve dans ses dossiers, une foultitude de mentions intéressantes (adresse familles, horaires des trains locaux, fiches de coût de prise en charge par les autorités locales, demandes de renseignements par des familles, ...)

Capture

Voici donc, par communes, la liste des corps rapatriés dans le département. Je reste bien évidemment à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Sources: Archives départementales Indre 791W118 à 120

 

Avant d'entamer la liste: quelques explications supplémentaires, pour les statisticiens :-)

A la question posée concernant les pourcentages et les données départementales, voici quelques chiffres que je vous laisse malaxer:

  • Recensement de 1911: 287.673 habitants dans l'Indre
  • Classes 1878-1919 (classes mobilisées pendant le conflit): 141.771 Fiches matricules (mais pas tous mobilisés)
  • Sur les monuments aux morts: 11.646 noms (mais tous ne sont pas du coin, les amis de la Société de Généalogie du Bas-Berry sont en pleine enquète sur ce sujet).
  • Dans les fiches MDH: 10601 fiches de natifs du 36, mais seulement 9.682 fiches ont un recrutement "Chateauroux + Le Blanc".Et oui, l'exode rural (vers Paris notamment) était déjà d'actualité.
  • Il y a certainement eu d'autres retours de corps, mais combien?

Donc si je vois large: 1700 retours de corps pour environ 11 à 12000 tués soit environ 15%

Pour des raisons de lisibilité du message, j'ai enlevé la (trop) longue liste et mis à dispo mon fichier. Pour visualiser ce fichier excel complet (feuille protégée): cliquez -> Classeur_RetourCorps_VersionBlog