"Le 1er octobre, nous nous rendons à la gare de Mailly, où nous nous embarquons".

MaillyCamp_GareDebarquement
Les troupes en gare de Mailly

"Le 2, nous sommes à Saveuse et à Ferrières à l'Ouest d'Amiens. Nous avons de bons cantonnements et nous avons le temps de faire un tour dans la ville d’Amiens. J'y ai trouvé les rues commerçantes très animées. La cathédrale, principal monument de la ville, est en majeure partie masquée par d'épaisses couches de sacs à terre remplis de ciment ou de plâtre, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du bâtiment.
La ville était surtout fréquentée par l'armée anglaise, les commerçants et hôteliers en avaient profité pour hausser leurs prix. Le Lieutenant Maître, qui avait attaché son cheval à la grille d'un hôtel, s'est vu demander dix francs par un garçon pour cette faveur. Pour toute récompense, Maître a offert la pointe de sa botte à ce serviteur.
Un après-midi que je me suis hasardé à visiter la ville, un cycliste a aussitôt été envoyé à ma recherche. Il m'a trouvé à la cathédrale. Je devais rentrer d'urgence pour assister à une conférence faite par le Général Pentel aux Officiers du régiment. J'y arrivai encore à temps. Le Général nous a annoncé, ce dont nous nous doutions déjà, que nous allions opérer .à notre tour dans la Somme. Nous devions entrer en ligne entre le Transloy et Sailly-Saillisel et porter le front occupé jusque là, au delà de la route de Bapaume à Péronne".

Sources: Colonel Eggenspieler - Un régiment de réserve du Berry le 290e RI