Le cas des fusillés, presque 100 ans plus tard, reste un point noir de notre histoire nationale.
Concernant le département, il y eut des soldats natifs de l'Indre qui furent fusillés lors de la première guerre mondiale, le plus connu étant Abel Garcault de Villedieu, qui fut réhabilité en 1925, alors qu'il avait été exécuté le 25 décembre 1914. Il y eut aussi des soldats qui furent exécutés, alors qu'ils dépendaient d'unités indriennes. Sur ce point, les seules exécutions actuellement connues concernent le 68ème RI et ne concernent pas des soldats originaires du département.


Histoire de prendre du recul et de comprendre ce moment de notre histoire, un groupe s'est constitué autour du général Bach, ancien responsable du SHAT Vincennes.

CapturePrisme5_2

http://prisme1418.blogspot.fr/